Pourquoi faire un puits de décompression pour piscine ?


La forte ténacité du sol sur une piscine peut abîmer ou détruire le bassin. Ce dernier sera davantage endommagé s’il est totalement vide. Pour lutter contre d’éventuels désagréments, il faut opter pour la construction de puits de décompression de piscine, ou puisards. Ce dispositif peut être intégré à un système de drainage.
Toute la structure d’écoulement est capable de protéger la piscine contre diverses situations en la sécurisant. L’installation de ce puits devient nécessaire dans certains cas.
Pour la réalisation d’un tel puits, vous devez prendre des mesures adaptées. Cette construction correspond à différents modèles de piscine (piscine carrelée, piscine en béton, enterrées ou semi-enterrées, etc.).
Certains piscinistes n’accompagnent pas directement la construction d’une piscine par ce service. Dans ce cas, vous pouvez le leur demander.
Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur un puits de décompression pour piscine.

crédits : Les piscines de Romain & Ysafan

Définition et utilité du puits de décompression pour piscine

Les puits de décompression, en fonction de leurs utilités, leurs constructions (volume d’eau, profondeur, matériels, méthode de creusage) présentent différentes structures. Les puisards sont des dispositifs particuliers qu’on associe généralement à la construction de piscine. Ils sont utiles et présentent de nombreux avantages. La mise en place de cette canalisation est assez particulière.

Puits de décompression : signification

Généralement utilisé sur des piscines enterrées, le puits de décompression est défini comme une cheminée d’équilibre. Il est également connu sous le nom de puits d’assèchement. Parfois appelé drain vertical, il peut être fait d’un canal PVC. C’est un tuyau en béton généralement sous forme de tube qui longe verticalement le mur tout près de votre piscine. Ce canal est enfoui en terre. Le puits d’assèchement a souvent un diamètre compris entre 200 mm et 300 mm.

La profondeur de votre piscine définit la hauteur de votre puits. Ce dernier mis en terre proche de votre bassin remonte au niveau de la terrasse. Il doit être bas par rapport à l’échelle du radier et du drainage. Votre canalisation doit avoir un couvercle. Il est fermé, de manière que vous puissiez l’ouvrir en cas de nécessité. Après ouverture, n’oubliez pas de le refermer. Notez que le puits doit être placé à l’endroit le plus profond et humide de votre piscine.

Utilités d’un puits de décompression pour piscine creusée

Le canal d’un puits de décompression favorise la montée rapide de l’eau contrairement à la terre. Sans ce puisard, l’eau reste plus longtemps en terre et a ainsi le temps nécessaire pour détériorer votre bassin. Le puits d’assèchement est utilisé pour contrôler l’humidité du sous-sol et le niveau de l’eau sous terre. Il vous aide par exemple à vous assurer en cas de nécessité de vidange, de l’état de votre sous-sol.

Le puits est utilisé pour vider si nécessaire les eaux et purifier les alentours de votre piscine. Il est également utile pour concentrer les eaux issues de la pluie, venant du drainage aux abords et en dessous du bassin. Avoir un puits de décompression vous permet d’éviter que votre piscine se détériore facilement. Opter pour un puisard dès la construction de son bassin, c’est une mesure de prévoyance. Le puits de décompression augmente la durée de vie de la piscine.

Les paramètres à prendre en compte pour l’installation d’un puits d’assèchement

La mise en place d’un puits de décompression s’avère nécessaire dans plusieurs cas. Lorsque vous avez pour projet l’installation d’une piscine, vous ne devrez pas négliger les paramètres suivants :

  • le terrain,
  • le sol,
  • la piscine.

Un puits de décompression doit accompagner tous bassins lorsque vous ne maîtrisez pas la nature de votre terrain. Et peu importe si votre bassin à un fond plat, arrondi, que ce soit une monocoque en résine ou une piscine traditionnelle.
Vous devez prendre en compte, la situation de votre espace et le voisinage. La présence d’un cours d’eau, d’une mare ou d’un marigot non loin de votre habitation doit vous inciter à mettre en place un puisard. Vous devez faire de même lorsque vous êtes en possession d’un terrain argileux et qui s’humidifie fréquemment.

Une piscine construite en bas d’une pente doit être accompagnée de ce puits, et cela de décide avant le terrassement. Si votre bassin se trouve au milieu d’un terrain en forme de bassinet, il court plusieurs risques. Il peut être rempli d’eau de ruissellement regorgeant des saletés.

Le type de sol à prendre en compte

La présence d’un sol sableux naturellement instable doit vous inciter à installer un puits de décompression. Ce type de sol se dégrade en temps de chaleur et prend un léger volume en temps d’humidité. Le sol argileux qui est de nature collante est tangible à l’humidité et aux changements de climat. Au cours d’une période humide, ce sol se sature d’eau en prenant du volume et en période sèche, il se comprime et se brise.

Lorsque vous avez une piscine coques ou en bois mis en terre, un puits de décompression est nécessaire. Ne pas en réaliser dans ce cas ruine, votre investissement. En fonction de votre terrain et de la situation de votre piscine, vous passez par la construction d’un puits de décompression. Ce dernier peut se réaliser à moindre coût. Comparativement à ce que peut engendrer la réparation d’une piscine, il est préférable de prévenir ce mal.

En tenant compte des différents paramètres, vous êtes à même d’installer deux puits. Ces derniers peuvent être accompagnés de drainage périphérique en dessous de la piscine. Vous pouvez y ajouter une pompe pour faciliter l’évacuation de l’eau.

Comment réaliser un puits de décompression ?

crédits : Vlado 15

Facile à construire, le puits d’assèchement est peu coûteux, il n’entamera pas votre budget, et il est pratique et très utile. Ce puits peut être réalisé en mettant en place un système de drainage dont il fait partie. Dans ce système de drainage, vous avez l’installation de la couche de gravier, des drains et du puits.

La couche de gravier

La couche de gravier encore nommée drainage de fond ou lit de gravier est placée sous le radier de la piscine. Il s’occupe prioritairement des eaux de ruissellement. En présence d’un sol argileux, il est convenable de mettre en place un géotextile en bas du gravier.

Le géotextile a pour rôle d’empêcher la terre argileuse de boucher l’espacement entre les gravillons. L’épaisseur du gravier varie généralement entre 5 et 20 cm. Ceci est évalué en fonction des risques encourus si l’on tient compte des différents paramètres qui motivent l’installation d’un puisard.

La couche de gravier favorise l’écoulement d’eau naturelle en dessous de la piscine. Le drainage de fond permet aussi d’anticiper la stagnation. En présence d’un bon sol, il est possible de se passer de ce système. Il est quand même important de savoir que la couche de gravier assure la stabilité du bassin. Le lit du gravier ne doit donc pas être considéré comme un luxe.

La mise en place des drains

Les drains sont des canaux qui sont utilisés pour évacuer l’eau des sols de grande humidité. Avant le remblai, les drains doivent être mis en place de sorte à embrasser le bassin. Généralement, ils font environ 10 cm de diamètre. Ce sont des canaux souples. Cette propriété favorise une installation facile et rapide. Ces tuyaux peuvent être mis dans la couche de gravier. Les drains servent de passage aux eaux collectées. Ces dernières sont acheminées vers le puits de décompression.
Pour des raisons évidentes de remontées d’eaux, nous vous conseillons de placer le puit de décompression de votre piscine à bonne distance du local technique.

Le puits d’assèchement

Le puits de décompression est un élément essentiel qui permet de contrôler un certain nombre de facteurs. Grâce à votre puisard, vous êtes capable de vérifier la texture du sol et de vider votre piscine. C’est une canalisation à prévoir dans la construction de votre bassin. Votre puits doit être plus bas que la piscine. Comme exemple, un puits de 2 mètres de profondeur correspond à une piscine de 1,8 m de hauteur.

En saison pluvieuse, vous devez régulièrement contrôler votre puisard. Pour avoir un égout en bon état et durable, pensez de temps en temps à l’entretenir. Le puits de décompression n’est pas encombrant et peut être facilement adapté à votre espace.

Le contrôle régulier de votre système de drainage doit être effectué. En faisant cela, vous pourrez savoir si le système est en bon état. Lorsque la structure se détériore et que vous ne vous en apercevez pas tôt, cela peut créer des dommages. Soyez donc minutieux sur ce point pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Vidange et pompe du puits de décompression de piscine

L’évacuation du contenu de votre piscine doit être régulièrement effectuée pour plus de salubrité. Pour vider votre bassin, enlevez le couvercle du puits. À l’aide d’un éclairage, confirmez ou infirmez la présence d’eau dans l’égout. Vous verrez en ce moment s’il a besoin d’être vidé. Après avoir certifié qu’une vidange est utile, mettez une pompe pour évacuer facilement l’eau.

La pompe peut être de différents usages. Elle peut être destinée à l’assainissement ou à la vidange. Certaines pompes ne sont destinées qu’à un seul emploi : évacuer ou entretenir. D’autres assurent les deux fonctions. Pour installer une pompe dans le puisard, trouvez un endroit idéal pour la canalisation qui amène l’eau à l’extérieur. Muni de votre marteau-piqueur, faites un trou assez profond pour permettre la mise en place de votre système afin de pomper l’eau.

En cas d’absence de pompe ou de panne de votre système de pompage, vous pouvez utiliser votre tuyau d’arrosage. Pour cela, vous devez créer un siphon en vous servant du tuyau d’arrosage et de l’eau de robinet. Dans l’objectif que ce siphon marche, l’extrémité du conduit qui prend l’eau du bassin doit être plus haute que l’endroit où se trouve le drainage.

Dans le cas où vous ne voulez pas faire la vidange de votre puits vous-même, confiez les travaux à des professionnels du domaine. Ces derniers peuvent vous offrir un service de vidange et d’entretien selon votre besoin et en un temps record.

Pour résumer

Pour la mise en place de votre piscine, il est plus prudent de recourir à un puits de décompression.
Ainsi, que vous soyez propriétaire d’une piscine enterrée ou semi-enterrée, une piscine hors sol voir même une piscine coque polyester, vous serez plus à l’abri d’une cassure de votre bassin ou autres problèmes d’étanchéité causés par l’humidité.
Vous éviterez de faire jouer la garantie décennale du constructeur de piscines.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le pisciniste le plus proche de chez vous.

Pourquoi prévoir un puits de décompression pour une piscine ?

article rédigé le 24 juillet 2021

5/5 - (8 votes)

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER


pour ne rien manquer et accéder en exclusivité à nos guides et articles.

Le sujet de la semaine

Conseils pour entretenir sa piscine
Nos conseils pour bien entretenir votre piscine

15 juillet 2021